samedi 11 août 2012

La photo "fétiche"


Octobre 2012. Petit coup au cœur cette semaine en tombant sur ce tirage photo surgi du passé alors que je ne m’y attendais vraiment pas. Il dormait depuis toutes ces années dans une boite en carton rouge conservée au 2e étage de cette grande maison des Yvelines, au milieu du désordre d’autres clichés des années passées.
Il faut dire que j’avais depuis longtemps perdu son négatif et ne me souvenais même pas avoir donné un tirage aux parents de Véronique. J’en avais fait tirer un grand format en noir et blanc, accroché aux murs de ma chambre d’ado et depuis longtemps disparu – ce tirage couleur était une pièce unique apparemment…
C'est donc une vraie (re)découverte et revient immédiatement en mémoire ce jour de novembre 1977 dans les locaux d’Europe 1, ce moment où nous sommes quelques-uns à nous approcher d’elle, pour des dédicaces. L’émission Basket de Jean-Loup Lafont vient de se terminer. Elle y a interprété la version de Redoutable qui a ma préférence encore aujourd’hui et répondu aux questions de l’animateur sur sa vie aux États-Unis. Je laisse passer tout le monde. Bon dernier, je ne demande pas d’autographe : je veux juste prendre une photo. Alors qu’elle a gardé ses Ray-Ban sur le nez pendant pratiquement toute l’émission, j’ose lui demander si elle veut bien les retirer. Elle accepte avec le sourire. Je dégaine alors mon pauvre Instamatic (et son redoutable flash). Instantané. 

Sur le plateau de l’émission, un photographe était autrement plus doué :


La sublime version de Redoutable qu’elle a chantée ce jour-là est ici.

En 2012, les choses ont bien changé... Aujourd’hui, quand on veut la prendre en photo, elle peut dégainer plus vite que vous !  
 Triel, 7 octobre 2012